Les achats publics comme levier de l'EIT : exemple du Centre Hospitalier et de la Mairie d'Angoulême

Face aux besoins d'approvisionnement en solution hydro-alcoolique (SHA) des acteurs économiques d'Angoulême et du département de la Charente, la mairie d'Angoulême ainsi que le Centre Hospitalier d'Angoulême ont utilisé le levier de la commande public pour créer une nouvelle activité de production locale de SHA. Ces solutions ont été conçues uniquement à partir d'entreprises, de compétences et de procédés déjà présents sur le territoire départemental.

Cette synergie est présentée en vidéo par Nicolas Prentout (Centre Hospitalier d'Angoulême) en fin d'article. Ce témoignage est extrait du webinaire "Sortie de crise" organisé par le Réseau 3AR le 14 mai 2020.

Cet extrait met en évidence l'enjeu des boucles "amont" (portées sur l'approvisionnement ; en opposition aux boucles de réemploi ou de recyclage) qui sont encore trop mises de côté dans les démarches EIT.

Plusieurs leviers de réussites sont soulevés par ce témoignage, dont vous trouverez ci-dessous les principaux : 

  • Le rôle d'animateur / coordinateur / facilitateur territorial. Cette mission "d'intérêt général" est essentielle dans le cadre des démarches EIT. La mairie d'Angoulême a ainsi identifié une entreprise capable de produire de la SHA (entreprise de cirage), des partenaires économiques suceptibles de fournir des matières premières nécessaire à la fabrication (alcool) ou encore de mobiliser rapidement des acteurs institutionnels pour favoriser les autorisations administratives temporaires dans des délais courts. 
  • Le rôle d'acheteur public. Par la taille de leurs volumes d'achats (et tout en respectant les critères des marchés publics), les collectivités territoriales et autres établissements publics peuvent permettre d'initier de nouvelles filières d'approvisionnement locales (pour plus d'informations : contacter le Réseau 3AR). Il semble donc intéressant de mobiliser ces ressources dans le cadre des démarches EIT et des ateliers collectifs de recherche de synergies.
  • L'importance des synergies de mutualisation. Pour assurer un marché suffisant capable de justifier la création ou la diversification d'activités locales, les mutualisation apparaissent comme des outils indispensables. Il faut toutefois veiller à ce que la mutualisation n’engendre pas des volumes trop importants qui empêcheraient certains acteurs locaux d'être en capacité d'y répondre. Si l'extrait vidéo s'intéresse principalement aux acteurs publics, cette logique peut être transposée aussi bien aux PME qu'aux groupes industriels. Si ces derniers bénéficient déjà de mutuialisations d'achats (marchés de groupe), les mutualisations avec des acteurs du territoire peuvent permettre d'associer critères de RSE et sécurité d'approvisionnement au seul critère "prix d'achat".
  • L'importance de bien connaitre les entreprises du territoire. Cet exemple a bien mis en évidence qu'il ne s'agit pas pour les animateur·rice·s EIT de ne se focaliser que sur les flux et besoins des entreprises, mais de bien connaitre les compétences de ces dernières pour faciliter les coopérations sur de nouvelles activités !

 Achats
 Circuits courts
 Clubs d'acteurs
 Coopération territoriale
 Filières locales
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Réseaux d'acteurs
 Territoire
 EIT

Modérateur

  • Vincent Jay

    Chef de projets

    Suivre
  • Dernière modération le 02/07/2020 - 11:51

    Auteur de la page

  • Alexandre Dain

    Coordinateur Technique

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 01/07/2020 - 15:30

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Achats
     Circuits courts
     Clubs d'acteurs
     Coopération territoriale
     Filières locales
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Réseaux d'acteurs
     Territoire
     EIT