•  Créé le le 22-11-2019
  •  Animateur: Florian WEBER
  •   33 membres
  •  Communautés liées: 0
  •  Adhésion: communauté ouverte
  •   258

Le Bois B, mais qu’est-ce que c’est ?

Parmi les trois classes de déchets de bois utilisées par les professionnels français, le « bois B » est constitué de déchets de bois non dangereux « faiblement adjuvantés ». Ils sont issus de produits en fin de vie tels que du mobilier, des charpentes, du parquet, des fenêtres, etc. ou de rebuts de production.


Quels sont les enjeux ?

En Nouvelle-Aquitaine, leur gisement est évalué entre 300 000 et 400 000 tonnes (Source : AREC, 2019).

Les progrès réalisés dans le tri et la captation des gisements de déchets bois confrontent les acteurs de la filière à une situation d’engorgement qui menace l’utilisation future de la ressource en tant que matières premières secondaires. La montée en puissance des filières de collecte, couplée à la décroissance des activ...

Le Bois B, mais qu’est-ce que c’est ?

Parmi les trois classes de déchets de bois utilisées par les professionnels français, le « bois B » est constitué de déchets de bois non dangereux « faiblement adjuvantés ». Ils sont issus de produits en fin de vie tels que du mobilier, des charpentes, du parquet, des fenêtres, etc. ou de rebuts de production.


Quels sont les enjeux ?

En Nouvelle-Aquitaine, leur gisement est évalué entre 300 000 et 400 000 tonnes (Source : AREC, 2019).

Les progrès réalisés dans le tri et la captation des gisements de déchets bois confrontent les acteurs de la filière à une situation d’engorgement qui menace l’utilisation future de la ressource en tant que matières premières secondaires. La montée en puissance des filières de collecte, couplée à la décroissance des activités des marchés intégrateurs de bois recyclés (ameublement, bâtiment, chaudières), soulève des besoins de développement d’exutoires, d’amélioration du tri, mais également de réduction à la source de ces déchets.

Quels sont les objectifs de cette journée technique ?

 Les objectifs de cette sixième journée technique RECITA sont multiples :

  • Dresser le contexte de la filière bois B et présenter l'écosystème des acteurs en Nouvelle-Aquitaine ;
  • Cerner les problématiques rencontrées et diffuser les attentes quant à la structuration de la filière de valorisation en région ;
  • Présenter les projets, travaux, avancées en cours sur la filière ;
  • Favoriser les rencontres et échanges pour initier l'émergence de projets innovants territoriaux.