Découverte des initiatives slovènes avec le projet européen RETRACE

 

Economie circulaire Les 4 et 5 mai 2017: Découverte des initiatives slovènes avec le projet européen RETRACE. Direction LJUBLJANA, Slovénie.

Depuis avril 2016, ESTIA et le centre technologique APESA, sont engagées dans le projet européen RETRACE, portée par l’école polytechnique de Turin (Italie), et regroupant des acteurs provenant de 5 régions européennes (situées en Italie (Piémont), en Slovénie, en Roumanie, en France (Nouvelle Aquitaine) ou encore en Communauté autonome du Pays basque (Biscaye)). Ce projet d’une durée de 4 ans a pour objectif de favoriser l’émergence de nouvelles politiques publiques et territoriales en faveur de l’économie circulaire.

Après avoir célébré ses 1 an et visiter les régions piémontaises, basques et néerlandaises, les partenaires du projet partent les 4 et 5 mai prochain sur les traces des initiatives slovènes pour découvrir comment l’économie circulaire se pratique et se propage au sein de ce pays.

Deux jours sont prévus pour à la fois prendre connaissance des enjeux et actions politiques du pays et avoir un aperçu complet de la diversité des projets en cours d’élaboration. Plusieurs ambitions: réduire les gaspillages et les cadences de consommation, améliorer la transparence des chaines de valeur, utiliser des ressources locales et renouvelables, réutiliser, recycler.

Cette visite est également l’occasion de pouvoir parler en direct avec les porteurs de projet, de densifier les liens avec les partenaires du projet et de créer de nouvelles synergies entre les parties prenantes venues de chacune des régions pour se former, et s’ouvrir à de nouvelles opportunités.

Les 3 temps forts de la visite:

  • Au sein du musée national de Slovénie, Tadej Slapnik, secrétaire d’Etat introduira les journées. Les participants écouteront ensuite Barbara Predan, une étudiante-chercheur de l’Académie des Beaux-Arts et du Design, qui dessinera un panel des nouvelles approches économiques qui tendent vers plus de justices sociales et de soutenabilité. S’en suivront la présentation de quatre initiatives que sont Wintherwax (conception durable et innovante de fenêtres en bois et résines locales à fort potentiel d’isolation thermique), FairMeter (production équitable de capteurs intelligents pour les foyers), Japanese Knotweet (fabrication artisanale de papier à partir de la plante invasive «Falopia japonica») et InnoRenew (Projet Européen de living lab autour de la conception de nouveaux matériaux renouvelables).
  • Grâce à la visite de l’une usine de fabrication Econyl®, une fibre Nylon recyclée, les partenaires pourront découvrir l’ensemble de la chaine de production de cette nouvelle fibre qui possède des propriétés équivalentes au Nylon 6. L’originalité de ce projet est double :

 

-         la collecte est effectuée à partir de déchets de nylon issus à la fois de la production (morceaux de tissus, fils usés, déchets industriels en plastique)  et de la consommation de produits (filets de pêches, tapis…)

-         Le  processus de régénération de la fibre par dépolymérisation est innovant et permet de rendre accessible son usage à une échelle commerciale importante, tout en optimisant ses propriétés techniques.

En 1 an, Econyl a permis de sauver l’équivalent de la demande énergétique des citoyens de Rome pendant 10 jours et environ 100.000 tonnes d’émissions CO2. Le groupe international Aquafil qui possède ce procédé, emploie 2773 salariés dont 833 travaillent au sein des usines slovènes.

  • La seconde journée consacrée à l’upcycling et au réemploi, aura lieu au centre des ressourceries de Ljubjana. A l’instar d’Emmaus ou encore le réseau français des ressourceries, le Slovénie a créé depuis 2010 plus 8 ressourceries intégrées au réseau international RREUSE. Les participants seront sur le site de Ljubljana, pourront appréhender son modèle économique et sa manière originale de prioriser les stratégies de réemploi, réparation, réutilisation ou recyclage.  Une présentation des pratiques d’upcycling, de l’initiative Nicoless Chair (fabrication de chaises à partir de bouteilles en plastiques et textiles non tissés) et de la stratégie de SMART spécialisation de la Slovénie (SRIP) viendront compléter la journée.

 

Site Web du projet RETRACE: https://www.interregeurope.eu/retrace/

Et de la communauté du projet sur la plateforme RECITA:

#Retrace @interregeurope @irealone

 

 

 

 

        

Dernière mise à jour le le 04-05-2017 par cyril BALDACCHINO

  • Vue 987 fois

Structure de la page