Valorisation des biodéchets par l’insecte

  • 2016-09-26 12:36:18
  • /
  • Recita.org
  • /
  • 3702

NextAlim valorise les biodéchets par l’entomoculture (élevage d’insectes) industrielle en apportant une réponse économique et écologique aux besoins de production de protéines et de gestion des matières alimentaires non consommées.

  • Porteur principal : NextAlim
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • 80 km autour de Poitiers
  • 2 Avenue Galilée, 86961 Chasseneuil
  • Date de début : janvier 1921

Notre mission : valorisation de biodéchets par l’insecte

NextAlim est le pionnier français de la valorisation industrielle des biodéchets par l’insecte pour produire des huiles et des protéines pour l’alimentation animale et la chimie verte et des engrais bio pour l’agriculture.

Nous concevons et exploitons des unités de production permettant d’utiliser des insectes pour :

  • Traiter des matières organiques efficacement et proprement tout en produisant un fertilisant de haute qualité.
  • Produire des dérivés d’insecte pour l’alimentation animale et l’industrie biosourcée : protéines, huiles, chitosan …

Notre approche s’inscrit dans une approche territoriale de l’économie circulaire, avec des unités qui complètent l’offre de valorisation sur un territoire en proposant un vrai recyclage des aliments déclassés en composants utiles pour l’économie locale.

Enjeux : déchets et protéines

En 2050, nous serons 10 milliards d’habitants sur Terre ! La FAO estime que la production de protéine devra augmenter de 50% pour pouvoir nourrir le monde. La pression sur les ressources naturelles de la planète s’intensifie et des écosystèmes entiers sont en danger (Effondrement des stocks de poissons, déforestation des forêts tropicales.

En parallèle, un tiers de la nourriture produite dans le monde ne sera jamais consommée. Le gaspillage se produit sur tous les maillons de la chaîne : production agricole, industrie agroalimentaire, restauration, distribution grande et petite … jusque dans nos cuisines. Outre le problème éthique qu’il soulève, ce gaspillage représente une perte économique et une préoccupation écologique (excès de nitrates dans les réserves d’eau, marées vertes …).

Or, dans la nature, de nombreux insectes participent au recyclage des nutriments : en digérant les biodéchets, ils les transforment en matières utiles aux plantes, et eux-mêmes deviennent des aliments de choix pour les autres animaux. En rétablissant ce lien, NextAlim s’inscrit dans un effort de développement international de technologies à base d’insecte, pour constituer un champion français de l’entomoculture industrielle

L’entomoculture : une forme originale de recyclage alimentaire

Notre procédé de valorisation des déchets organiques et des sous-produits alimentaires, utilise des insectes saprophages (se nourrissant de déchets) bénéfiques pour l’homme, afin de produire des composants pour l’alimentation animale et l’industrie.

Dans nos bioréacteurs, des larves de mouche Black Soldier Fly (BSF) vont extraire les nutriments encore présents dans les matières organiques et les métaboliser en protéines, graisses et autres coproduits. Les résidus de cette digestion constituent une matière organique de valeur, directement utilisable en tant que fertilisant bio.

 

 

Ce procédé innovant représente une forme originale de recyclage alimentaire et propose une alternative à la valorisation « énergétique » (incinération ou méthanisation) et à la valorisation « organique » (retour au sol). Il constitue le seul procédé de valorisation « matière » opérationnel sur les biodéchets.

Cette filière française d’entomoculture industrielle est un exemple de mise en œuvre concrète de l’économie circulaire au sein des territoires.

Enregistrer

Bénéfices qualitatifs

  • Valorisation de biodéchets

Les larves de Black Soldier Fly permettent de valoriser une large gamme de biodéchets et de co-produits alimentaires (invendus de supermarché, restes alimentaires de restauration, chute de productions d’industries agro-alimentaires).

  • Alimentation animale

Les huiles et les protéines présentes dans les larves de la BSF peuvent être utilisées dans l’alimentation animale. Elles permettent de remplacer les produits comme le soja ou la farine de poisson, responsables de la déforestation en Amazonie ou en Indonésie et du dépeuplement des océans.

  • Chimie verte

Les huiles, les protéines et la chitine, présentes dans les larves de la BSF rentrent dans la composition de nombreux produits biosourcés, comme notamment les biocarburants, des intermédiaires chimiques, voire des produits de chimie de spécialités ; et ceci en remplacement des produits petro-sourcés.

  • Fertilisant

Une fois digérés par les larves, les biodéchets deviennent un fertilisant de haute valeur agronomique, utilisable dans l’agriculture biologique.

Bénéfices quantitatifs

NextAlim envisage, dans son démonstrateur industriel (2018) de produire 10 tonnes d’insectes par jour. Cette unité emploiera une dizaine de collaborateurs et permettra de traiter annuellement 13 000 tonnes de déchets.

Etapes de l'initiative

2013 : Etude bibliographique et réalisation de la preuve de concept

2014 : Mise en place du plan projet, soutien des pouvoirs publics.

2015 : Développement du stade laboratoire

2016 : Développement du prototype

2017 : Lancement du pilote

2018 : Production industrielle

Facteurs d'accélération et freins

Facteurs d’accélération :

  • 1 : Pression sur les matières premières
  • 2 : Volonté de valoriser les biodéchets (public et sociétal)
  • 3 : Besoin d’une agriculture plus raisonnée

Freins :

  • 1 : Réglementation limitante
  • 2 : Financement de projet industriel innovant
  • 3 : Industrialisation et optimisation du process

 

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Alimentation
  • Chimie
  • Recyclage

Ressources

  • Alimentaire
  • Biodéchet
  • Produits chimiques
  • Efficacité matière
  • Compost

Partenaires

  • Arrivé-Bellanné
  • Spécialiste de la nutrition animale

  • SISTer
  • Spécialiste RSE et organisation des filières déchets

  • Valagro
  • Centre de recherche spécialiste de la valorisation des biodéchets et les éco-procédés

    Moyens techniques

    Les équipements utilisés par NextAlim permettront une production industrielle rentable et écologiquement viable, tout en créant des emplois locaux

    Dispositifs, outils ou méthodologies

    FREE : fonds régional d’excellence environnementale (ADEME / Région)

    PIA : programme d’investissements d’avenir

    Moyens humains

    L’équipe de NextAlim est composée de 9 membres dont les spécialités permettent une expertise sur les sujets d’intérêts de NextAlim. Cette équipe s’agrandit régulièrement.

    Autres intervenants

  • Experts externes
  • Des experts externes complètent les compétences nécessaires au bon déroulement du projet (académique, administratif, …)

    Perspectives

    L’ambition de NextAlim est d’implanter des unités là où se trouvent les biodéchets. Nous envisageons ces unités d’entomoculture comme des unités territoriales capable de traiter des biodéchets et de produire des matières premières localement, permettant ainsi de redynamiser le territoire.

    Financement

    Suite à l’appel à projets régional Innov’3R, orientation vers : -FREE : fonds régional d’excellence environnementale (ADEME / Région) -PIA : programme d’investissements d’avenir

    Témoignages

    ​A venir
     Analyse du Cycle de Vie
     Appels à manifestation d'intêret
     Coopération territoriale
     Filières locales
     Modèles d'affaires
     Plan déchets
     Stratégie régionale économie circulaire
     Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
     Entomoculture
      Apporteur de solution

    Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Analyse du Cycle de Vie
     Appels à manifestation d'intêret
     Coopération territoriale
     Filières locales
     Modèles d'affaires
     Plan déchets
     Stratégie régionale économie circulaire
     Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
     Entomoculture
      Apporteur de solution