[ FOCUS DECHETS ] Des synergies locales pour valoriser les déchets

 

Avec 1 400 tonnes d’encombrants collectées par an dont 95% sont valorisées, C3R Plateforme Solidaire en Roannais (1) regroupe les compétences de Valorise, Emmaüs et Envie pour éviter l’incinération et l’enfouissement des déchets dans le Roannais, tout en favorisant l’insertion professionnelle du public éloigné de l’emploi.

En quoi C3R Plateforme Solidaire en Roannais s’inscrit-elle dans l’écologie industrielle et territoriale ?

C3R Plateforme Solidaire en Roannais a été créée sous forme de Société Coopérative d’Intérêt Collectif en 2012 pour développer le réemploi et le recyclage des déchets gérés par les déchetteries de Roannais Agglomération.

Cet enjeu a réuni un écosystème d’acteurs partenaires : le Syndicat d’Etude et d’Elimination des Déchets du Roannais (SEEDR) pour son expertise réglementaire, Emmaüs pour le réemploi des encombrants, la ressourcerie Acora pour le réemploi/recyclage du bois, Valorise sur le domaine papier carton, Envie sur la rénovation de l’électroménager et Ajire sur des activités d'entretien, de vente et de nettoyage intérieur.

Portée par Roannais Agglomération, la SCIC (2) réunit donc des acteurs aux compétences complémentaires, rassemblés sur un même bâtiment industriel, dont la connaissance fine des filières d’écoulement permet de limiter la part de déchets incinérés ou enfouis. Pour cela, C3R propose un service de collecte d’encombrants (déchets verts, déchets électriques et électroniques, plastiques…) en porte à porte et en point d’apport volontaire.

Au cœur du projet de valorisation des déchets de Roannais Agglomération, C3R mutualise compétences et usagers pour participer au développement du territoire, en créant des activités locales et en privilégiant le maillon territorial le plus proche pour le traitement des déchets collectés.

Les synergies sont omniprésentes : regroupées sur un même site, chaque structure est à la fois cliente et fournisseuse pour les autres : instauration de collectes mutualisées (clients communs), partage de ressources humaines (un même responsable d’exploitation pour C3R et ENVIE), passerelle pour la montée en compétences des collaborateurs entre Ateliers et Chantiers d'Insertion (ACI) en Entreprise d'Insertion (EI), formations collectives, réseaux informatique/ téléphonique partagés, et bien d’autres exemples encore.

Cette dynamique pousse ces structures à réfléchir en co-acteurs sur des projets de plus grande envergure comme les biodéchets et à trouver une place légitime dans l’ensemble de la problématique déchets et économie circulaire de demain.

LES MOTS CLÉS DE CETTE RÉUSSITE

  • La diversité des synergies
  • Le portage politique surle long terme
  • La volonté des entreprises d’insertion
  • La mobilisation pour répondre aux besoins émergents (biodéchets,
  • territoire zéro chômeur)

Comment la coopération et l’intégration dans un projet de territoire s’organisent-elles ?

La coopération avec le territoire est inscrite dans l’ADN de C3R puisque Roannais Agglomération est acteur de la SCIC et de la construction du bâti qui a permis d’accueillir les activités de la plateforme.

La collectivité organise la coopération en prenant en considération les besoins des cinq structures en termes de développement, dans une vision de long-terme.

Par ailleurs, l’intégration dans le projet de territoire est inscrite dans la structuration de C3R. Par exemple, le passage de 6 à 40 communes suite à la fusion de plusieurs collectivités locales en 2016 a impacté le développement de C3R. Il a été nécessaire d’adapter le modèle de collecte des encombrants auprès des particuliers pour continuer à assurer un service de proximité. Aujourd’hui, l’échéance du 1er janvier 2023 concernant la généralisation du tri à la source des biodéchets (3) pousse C3R à réfléchir sur un nouveau modèle économique en intégrant les structures et partenaires proches dans ses ateliers solidaires afin de créer des synergies autour de la collecte et de la valorisation des biodéchets.

Cette activité pourrait voir le jour dans le cadre d’une expérimentation sur un territoire zéro chômeur de longue durée (4) au sein de Roannais Agglomération.

Qu’est-ce qui a permis de pérenniser la démarche ?

Outre le soutien de l’agglomération, l’adéquation entre les moyens et les besoins en termes de développement de l’entreprise est primordial. En 2021, les 2 entreprises d’insertion et les 2 ateliers et chantiers d'insertion composant la Plateforme Solidaire du Roannais emploient 50 ETP en contrat à durée déterminée d’insertion sur le territoire. Aujourd’hui, un des enjeux consiste à créer des activités en ressources propres pour ne pas dépendre uniquement des financements publics.

(1).Pour en savoir plus sur C3R : https://cutt.ly/LmqyeES

(2).Société Coopérative d'Intérêt Collectif

(3).Obligation inscrite dans la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (dite loi AGEC)

(4).Pour en savoir plus sur Territoire zéro chômeur de longue durée : https://www.tzcld.fr/


Crédit photo : C3R

Source : ECLAIRA - Le Bulletin N°20 / Juillet 2021

Lire en ligne le Bulletin ECLAIRA N°20

Télécharger en PDF le Bulletin ECLAIRA N°20

Lire d'autres articles de ce numéro

Consulter tous les bulletins ECLAIRA

Bulletin édité par le CIRIDD - soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

 Plan déchets
 Coopération territoriale
 EIT
 Action collective
 Bulletin20
 synergies

Modérateur

  • Vincent Jay

    Chef de projets

  • Dernière modération le 22/07/2021 - 16:59

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Plan déchets
     Coopération territoriale
     EIT
     Action collective
     Bulletin20
     synergies