Démantèlement et recyclage de menuiseries

  • 2020-10-21 09:55:30
  • /
  • Recita.org
  • /
  • 72

Ce projet collaboratif a permis de structurer une filière locale de valorisation des menuiseries permettant ainsi de répondre aux enjeux de la collectivité concernant les menuiseries arrivant notamment en déchèteries.

  • Porteur principal : ESIAM
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Deux Sèvres
  • 37, rue de Nantes 79700 MAULEON
  • Date de début : mars 2018

Le projet de démantèlement de tout type de menuiseries (bois, PVC et aluminium) est à l’initiative de Glassver en partenariat avec l’Agglomération du Bocage Bressuirais. L’ESIAM, Entreprise à But d’Emploi (EBE) démonte les ouvrants, trie et sépare chaque matériau. Chaque matériau est ensuite valorisé dans des industries locales.

Bénéfices qualitatifs

Taux de déchets ultimes inférieur aux systèmes de démantèlement industriels existants et qualité des matériaux issus de ce recyclage supérieure (PVC, verre et bois)

Bénéfices quantitatifs

- A l’ESIAM, 9 ETP sont dédiés à cette activité avec 1 personne pour la logistique, 3 concernant le démontage et 5 dédiées au traitement du vitrage.

- 216 t de menuiseries démantelées entre juin 2018 et décembre 2019

Etapes de l'initiative

Le réseau RECTO VERSO a joué un rôle important dans la mise en relation des différents acteurs du projet. En effet, d’une part l’Agglomération du Bocage Bressuirais a fait part de son besoin concernant les menuiseries reçues en déchèterie et d’autre part Glassver était à la recherche de solutions.

RECTO VERSO a ainsi identifié l’ESIAM comme apporteur de solutions et mis en relation les différents acteurs.

Glassver a ensuite mis en place des formations aux agents de déchetterie pour différencier les différentes qualités de verre.

L’ESIAM a également formulé un cahier des charges auprès de la déchèterie.

Pour le bois et le PVC issus du démantèlement, les entreprises qui intègrent ces matériaux ont à leur tour transmis leurs critères à l’ESIAM. Les échanges sont réguliers notamment avec Polyrex et les Chantiers Peupins.

Facteurs d'accélération et freins

Parmi les différents leviers à activer, le principal concerne la bonne maitrise des filières aval. En effet, les différents partenariats avec des acteurs capables de réintégrer la matière dans leurs process sont essentiels, notamment concernant la filière du bois B car majoritaire à ce jour. La volonté des différents acteurs économiques des territoires est aussi un élément clé permettant de multiplier ce type de structures en région. Enfin, le fort potentiel de gisement et la loi Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire sont des leviers sur lesquels il faut s’appuyer pour implanter des petites unités de démantèlement.

Les différents freins identifiés concernant le recyclage manuel des menuiseries sont :

• La nécessité de développer des outillages spécifiques permettant la manutention et le démontage des ouvrants ;

• Des problématiques liées à l’amiante ou au plomb présent dans les menuiseries. Un travail avec la CARSAT est en cours afin de permettre le tri à l’ESIAM ;

• Le choix du modèle par l’ensemble des acteurs des territoires : quelques grosses unités industrielles permettant de valoriser beaucoup de menuiseries mais avec des taux de recyclage et des qualités de produits finis plus faibles ou plusieurs petites structures sur chaque territoire permettant de mieux valoriser la matière.

Domaines d’activités

  • Artisanat
  • Déconstruction
  • Recyclage

Ressources

  • Déchet
  • Bois
  • Emploi
  • Verre
  • Plastique
  • Matériaux de construction

Partenaires

  • Chantiers Peupins

  • 100 Détours

  • Polyrex

  • Revie verre

  • Glassver

Moyens techniques

Outillages spécifiques permettant la manutention et le démontage des ouvrants

Dispositifs, outils ou méthodologies

Les menuiseries sont collectées sur le territoire de Mauléon puis le démontage est réalisé pour séparer chaque matériau : PVC, bois, verre, joints aluminium, matériaux non valorisables. Un sur-tri du bois est ensuite réalisé en différentes classes d’emploi : 2, 3 ou 4.

Moyens humains

9 ETP :

- 1 personne pour la logistique

- 3 concernant le démontage

- 5 dédiées au traitement du vitrage

Perspectives

Les perspectives concernent essentiellement l’amélioration de la reconnaissance des essences de bois. La connaissance des essences permettra notamment de mieux classer les bois en différentes classes d’usages, et permettra à termes de mieux valoriser le bois issu du démantèlement. L’objectif est de réduire le pourcentage de déchets bois à moins de 20%. L’encadrant qui a rejoint l’équipe récemment a déjà permis de bien faire progresser les équipes dans la réduction des déchets de bois B.

Financeurs

  • L’ESIAM est le principal financeur avec notamment l’acquisition d’un bâtiment.

Coûts de l'initiative

60000

Financement

Des aides de la Région ont été attribuées pour l’achat de matériel dans le cadre d’une aide dédiée au développement économique d’une activité de l’Economie Sociale et Solidaire.

Témoignages

Vous souhaitez développer une unité de démantèlement de menuiseries ?

Avant de se lancer dans une filière de recyclage, plusieurs éléments sont à prendre en compte : avoir un gisement de qualité et à proximité du lieu de production, connaître son réseau de clients/partenaires potentiels et avoir une superficie importante de stockage.

 Action collective
 Circuits courts
 Eco-conception
 Economie sociale et solidaire
 Filières locales
 Réseaux d'acteurs
 Menuiseries

Modérateur

  • Maxime Chagnaud

    Chargé d'animation

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Action collective
     Circuits courts
     Eco-conception
     Economie sociale et solidaire
     Filières locales
     Réseaux d'acteurs
     Menuiseries